Vous ne vous sentez pas prêt(e) à vous engager ?
Vous voulez vivre de bons moments sans prise de tête ?
Vous ne voulez plus entendre parler de la notion de couple mais vous avez des besoins ?
Vous vous dites que le concept de sexfriend est la solution miracle ?

Oui mais…

Tout d’abord, je tiens à préciser que mes articles ne visent pas à prôner un style plutôt qu’un autre mais bien à comprendre la nature humaine dans sa diversité de choix.
Et c’est dans cette lignée que nous allons aborder aujourd’hui ce phénomène de sexfriend qui est encore bien vivant de nos jours même s’il n’est plus à son apogée.

Entre un simple rancard et une vie de couple installée et stable, il existe au moins 50 nuances de modalités entre les deux 🙂

Citons par exemple :

  • Le recours au sexe pur et dur : de multiples applications existent de nos jours en la matière…il suffit d’un clic pour  trouver quelqu’un et pouvoir satisfaire ses besoins.
  • Les amants : on n’est pas en couple mais on tient malgré tout l’un à l’autre, on est plus que  de simples amis, on fait l’amour dès qu’on peut mais le tout est vécu comme une bulle à part du quotidien et des familles respectives.
  • Le polyamoureux : il a certes deux ou plusieurs relations mais chacune étant investie avec un certain « amour » et pas simplement comme une amitié où la sexualité vient s’insérer de temps à autre. Généralement le polyamoureux assume son choix  et chaque relation est vécue avec des moments de partage que ne sont pas purement sexuels.
  • Faire l’amour avec l’ex : on n’a pas su s’entendre au quotidien mais le sexe lui fonctionnait plutôt bien…et on remet le couvert !
  • ……

Et sexfriend alors ? De quoi parle-t-on ?

Il se situe à la croisée d’un coup d’un soir, d’une relation d’amitié, d’un besoin d’affinités quand même et une soif de liberté. Ouf ! Pas simple !
En gros, le/la sexfriend n’est pas un(e) simple ami(e), ce n’est pas un partenaire que l’on va présenter à son entourage. On peut être complice, on va faire l’amour mais l’idée est de supprimer les attentes et les prises de tête. Quant à l’engagement, il n’est certainement pas à l’ordre du jour. En bref,  oui à des bons moments de sensualité, oui à une bonne complicité mais non aux projets et aux obligations.
Le sexfriend peut déjà faire partie de nos amis ou simplement de notre entourage (lieu de travail, salle de sport..). Ce type de rencontre peut également se faire sur le net.

Pourquoi avoir un(e) sexfriend ?

Parce qu’on est dans une période de désert sexuel mais qu’on n’est pas adepte des coups d’un soir sans complicité.
Dans cette période « sans », certains préfèreront attendre l’élu(e) de leur cœur, d’autres opteront pour le sexe rémunéré, d’autres encore testeront la formule sexfriend…

Des personnages et des motivations bien divers…

Et pas toujours conciliables…

  • L’individu blessé qui ne veut plus s’attacher par peur de rouvrir les douleurs possibles de l’amour, par crainte de souffrir. Dans son idée, le/la sexfriend va apporter ce brin d’attention et de sexualité dont il a besoin sans trop se brûler les ailes.
  • La personne qui veut se sentir libre, ne veut pas de prises de tête, veut pouvoir continuer à vagabonder mais qui en même temps a besoin d’avoir un  minimum de complicité pour vivre sa sexualité
  • L’individu qui au fond recherche la perle rare mais qui en attendant veut bien opter pour la relation sexfriend. Dès que l’un des deux est casé, le plus souvent la relation s’arrête.
  • La personne qui au fond a déjà le béguin pour vous mais qui a bien compris qu’avec votre caractère un peu « sauvage » , il ne fallait pas vous mettre la pression ! Elle se la joue cool et preneuse pour le concept soit parce qu’elle espère que vous changerez d’avis soit parce qu’elle estime que c’est mieux que de ne pas vous avoir du tout dans sa vie
  • La personne équilibrée, bien dans sa vie, qui aime réellement son célibat, sa liberté, qui est passionnée par toute une série de projets et qui n’a tout simplement pas envie de plus. Ses différents secteurs de vie sont vécus comme épanouissants et elle souhaite des moments de qualité relationnelle mais sans les contraintes qui peuvent y être associées ou perçues comme telles.
  • Bref la notion de sexfriend fait appel à deux humains, chacun ayant ses valises, sa propre sensibilité et des attentes parfois bien différentes sous un dehors commun.
    On comprend dès lors que si l’idée est séduisante, elle n’est pas automatiquement simple !

À boire et à manger

Les bons côtés peuvent se décliner comme suit :

On partage des bons moments, on n’a aucune obligation sentimentale, on conserve sa liberté.
On a toute latitude pour continuer à avoir sa vie sociale ou une vie professionnelle exaltante.
La relation sexfriend permet souvent un plus grand lâcher prise notamment dans les relations sexuelles. On peut donc vivre des choses plus intenses sur ce plan là.

Quant aux écueils, ils pourraient tourner autour de :

  • Se brûler les ailes : on est devenu amoureux, l’autre pas.
    On est alors confronté à un dilemme :
    Soit l’exprimer et prendre le risque que l’autre prenne la fuite fasse à ces révélations.
    Soit contenir cet amour, souffrir en silence et se contenter de miettes de bonheur tout en étant envahi de frustrations et de colère envers soi-même (d’accepter cette situation) ou envers l’autre (que l’on trouvera forcément ambigu puisqu’on va analyser chacun de ses gestes à la lueur de notre espoir)
  • Le côté éphémère : même s’il n’est pas question d’amour, le fait est que la relation peut s’arrêter lorsque l’autre a trouvé le grand amour. Le côté parfois brutal de la situation peut parfois être difficile à gérer.
  • Savoir accepter de ne pas être la/le seul(e) : n’étant pas ensemble, le nombre de sexfriend n’est pas nécessairement limité et parfois cela peut être compliqué à gérer pour certaines personnes.
  • Une difficulté à trouver la « bonne » frontière entre électron libre et état amoureux. Les sentiments n’étant pas tout blanc ou tout noir, des moments de confusion peuvent survenir créant un mal-être ou une certaine anxiété. La personne peut alors se sentir perturbée, désarçonnée sans pour autant être prête à s’engager.
  • Savoir bien gérer ses émotions et rester à une certaine distance propre à chacun : un jeu d’équilibriste pas toujours simple à contenir.

 

Un autre écueil pourrait être que finalement les deux deviennent amoureux, décident de former un couple pour ensuite être déçus par le gap entre les moments vécus en sexfriend et ceux de la vie quotidienne : dans la relation sexfriend, on était naturel, plus créatif, plus dans le lâcher prise par rapport au regard de l’autre, une certaine distance était respectée…autant d’éléments qui rendaient la relation idyllique. Mais vivre à deux, voir s’installer des attentes et une certaine routine, révèlent souvent des traits de caractères jusqu’alors inconnus.

Dans tous les cas, la relation sexfriend vous confrontera à des questions internes à un moment donné ou un autre. Le tout est de le savoir et de l’accepter

Les principes clés de la relation sexfriend :

  • Être ultra clair dès le départ : on ne cherche pas une histoire à construire !
  • Ne pas s’attacher.
  • Savoir gérer ses émotions.
  • Accepter l’idée que ce sera probablement transitoire, éphémère.
  • Mettre certaines attentes au placard : non vous ne recevrez pas des sms, des cadeaux, des bouquets de fleurs de façon récurrente dans ce type de relation !
  • Rester honnête, on ne fait pas croire que cela peut évoluer si ce n’est pas notre ressenti.
  • Préserver sa santé : même si ce n’est pas évident pour certains, songez au préservatif 😉
  • Éviter les sorties en « couple » ou avec des amis communs.
  • Accepter que la personne ait d’autres relations.
  • Bannir les scènes de jalousie : votre contrat de départ est que vous restez libres de vos vies.
  • Accepter que l’autre ne soit pas toujours disponible quand on le souhaite.

Si vous vous sentez d’attaque et à l’aise avec ces principes de base alors Go ! Vous pouvez alors vivre une chouette expérience 😉

Qui est le/la sexfriend idéal(e) ?

  • Il/elle est libre aussi …ça peut éviter certains ennuis ;-)…
  • Il/elle est dans un couple libre où un accord tacite autorise d’aller voir ailleurs (ça limite aussi les emmerdes  😉
  • On se sent parfaitement à l’aise en sa présence (si c’est pour vivre des expériences sexuelles intéressantes, cela vaut mieux 😉
  • La chimie des corps fonctionne bien (tant qu’à faire 😉
  • Il/elle a un corps qui nous inspire (et ce n’est pas nécessairement une question de plastique parfaite 😉
  • La présence de complicité et de rire
  • Le respect doit partie de votre « amitié »

Conclusion

Il reste important de réfléchir avant de vous lancer dans le concept de sexfriend et de bien peser les avantages et inconvénients. L’idée n’est pas de souffrir ni de faire mal à l’autre.

  • Pourquoi cette formule vous tente-t-elle ?
  • Si vous n’aviez pas peur d’être blessé(e) par l’amour : choisiriez-vous toujours cette option ? Ou au fond de vous, vous aspirez quand même à une vie de couple harmonieuse ?
  • Avez-vous du mal à gérer vos émotions ? Car dans ce cas, elles peuvent parfois être soumises à rude épreuve dans une relation sexfriend. Savoir prendre de la hauteur doit faire partie de vos habilités pour vivre au mieux ce type de relation.
  • Avez-vous déjà secrètement des sentiments pour  l’autre avant même d’adopter le concept ? Espérez-vous le/la faire changer d’avis et le/la rendre amoureux(se) ? Si c’est le cas, songez qu’il peut s’agir là d’une expérience destructrice pour vous.

Prenez le temps de cette analyse et d’être au clair avec ce que vous voulez.
Mentir sur vos motivations de départ dans une relation sexfriend ne peut que générer des difficultés voire des blessures que vous tentiez justement d’éviter au départ.

Si vous êtes tous les deux bien dans votre choix : reste à en profiter au maximum ! 😉

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer