Construire un couple n’est pas un long fleuve tranquille et c’est d’ailleurs peut-être cela qui en fait sa richesse.
Comment dès lors rester des amis « intimes » et profiter des moments de tourmentes pour apprendre à mieux se connaître ?
Se disputer n’est pas dangereux si on en sort grandi et qu’on reste dans la communication.

Un couple sans conflit est probablement aussi en danger qu’un couple miné par des tensions incessantes.

Vivre à deux implique de développer son intelligence émotionnelle.
Trop de fusion et on s’étouffe dans la confusion la plus totale.
Trop de distance et la complicité s’évapore de façon fatale.

Nous sommes dans une ère où les divorces sont légions et ce même en seconde noce !
Diverses raisons peuvent être évoquées dont notamment une espérance de vie bien plus longue que précédemment ; des lois plus permissives ; la culture du bonheur et du moi d’abord à tout prix ; la recherche effrénée du plaisir et une intolérance plus grande aux frustrations de la vie ; une société du tout, tout de suite..

Mais au-delà de cela, quels sont les dangers qui peuvent jalonner la vie à deux ?

Les étapes critiques

Le désidéalisation de l’autre : On l’admirait, il nous fascinait mais la confrontation au réel et au quotidien a entraîné une perte de magie… Elle survient plus ou moins rapidement selon le couple.

L’arrivée des mômes : La fatigue, le stress quotidien issu d’inquiétudes diverses et de nuits sans sommeil, le manque de temps pour se retrouver à deux, des valeurs éducationnelles qui se confrontent…autant de facteurs susceptibles de parasiter l’harmonie d’un couple.

Achat d’une maison, déménagement, travaux : voici une belle équation source de pas mal de tensions ! Et voilà les partenaires confrontés de plein fouet à leurs différences de goût et surtout à leurs manières de faire ou de réagir parfois diamétralement opposées.

 

Changements dans la vie professionnelle : que ce soit la perte d’un emploi ou une montée fulgurante dans la carrière , les deux vont nécessiter des réajustements, une nouvelle répartition des rôles, des adaptations parfois vécues de façon périlleuse.

 

Les coups de canif dans le contrat : personne n’est à l’abri d’une relation extraconjugale. Selon « l’accord » de départ, l’état du couple ou la façon dont c’est découvert, ces aventures peuvent constituer un véritable tremblement de terre.

 

La crise dite du milieu de vie : on a évolué, on s’est rendu compte combien on a étouffé certains de ses besoins, on a l’impression de s’être perdu en cours de route…Et on veut tout révolutionner y compris la vie de couple !

 

Les enfants prenant leur envol hors du nid familial : On s’était focalisé sur notre rôle de parent, on s’était parfois oublié et nous voici confronté au vide, à la présence de l’autre. Il faut se redécouvrir et redonner vie à d’autres projets.

 

La retraite peut aussi générer les mêmes effets que le nid vide

 

La confrontation à la maladie ou à la mort d’un être cher : pas toujours évident de survivre de façon aimante et patiente à ces moments difficiles. Si certains verront leur amour renforcé par les tragédies de la vie, d’autres n’y résisteront pas ou en tous cas n’en sortiront pas indemnes.

Les illusions de base sur le couple :

Si vous avez démarré votre couple en croyant pleinement à l’âme sœur et au prince charmant, il va falloir apprendre à composer avec les inévitables frustrations du quotidien. Non, l’autre n’est pas parfait ; non, il ne pourra jamais vous remplir ou combler tous vos besoins.

Si vous pensez que l’amour suffit pour soulever des montagnes : Et bien non, une bonne communication sera nécessaire ! Il s’agira aussi de faire preuve d’imagination et de créativité pour ne pas sombrer dans l’ennui. Tout cela demandera une certaine énergie !

Quand on aime, il faut tout se dire : Toute vérité n’est pas bonne à dire et il importe de gardez aux yeux de l’autre une part de mystère et d’autonomie. Si tout se dire, c’est évoquer tous les problèmes rencontrés au fil de la journée, le couple aura tôt fait de manquer de légèreté.

Quand on aime, on sait ce que l’autre à besoinMalheureusement non, s’aimer ne nous dispense pas de communiquer nos besoins, d’exprimer ce qui est important pour nous. Si l’autre nous aime, cela ne fait pas automatiquement de lui un devin.

L’amour rime avec toujours…: A condition de bien le cultiver alors ! Mais même en le nourrissant et en donnant le meilleur de soi, tout ne dépendra pas que de nous…L’autre est un être à part entière avec sa propre évolution.

L’amour permet de résoudre tous les conflits ! Heu…non pas toujours 🙂
Si certaines difficultés sont résolvables, d’autres ne le seront jamais et il restera alors à apprendre à les gérer pour ne pas devenir des ennemis intimes.
Et quand je dis apprendre à gérer, j’entends aussi par là, accepter qu’il n’y aura jamais d’accord sur le sujet et que l’on aura toujours un regard différent !
Parmi ces « sujets insolubles » on retrouvera des désaccords concernant l’éducation des enfants, les conflits avec la belle-famille, la vie professionnelle, la façon de gérer le budget. Le plus sage est parfois de faire le deuil d’une longueur d’onde parfaite et d’accueillir nos différents points de vue avec respect et bienveillance même s’ils ne sont pas partagés.

Quel est dès lors le secret des couples heureux ?

  • Ils sont conscients que chacun a une part de responsabilité dans le couple et que tout n’est pas de la faute de l’autre.
  • Ils apprécient les moments à deux mais ont aussi du plaisir à se retrouver seul et à avoir chacun un espace.
  • Les valeurs importantes sont relativement communes aux deux.
  • Ils connaissent bien leurs différences, acceptent que les hommes et les femmes ne fonctionnent pas tous pareils : ils savent en rire et composer avec !
  • Ils connaissent leurs besoins personnels, savent les exprimer et négocier avec les besoins de l’autre.
  • Ils se montrent leur affection chaque jour.
  • Ils se préservent des moments à deux même s’ils sont devenus parents.
  • Ils se valorisent et si critiques il y a, ils veillent à ce qu’elles soient constructives.
    Un couple heureux a saisi qu’il valait mieux arroser les fleurs que les mauvaises herbes 🙂

En bref, tomber amoureux peut être facile, construire un couple sur la durée est un cheminement qui réclamera une bonne part de votre énergie et nombre de vos ressources ! Gardez le cap 🙂

Florence,
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer